NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 09/01/2019

Dénomination du médicament

CICATRYL, pommade en sachet-dose

Allantoïne, Guaïazulène, Para-chlorométacrésol, Acétate d’alpha-tocophérol

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours utiliser ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin ou votre pharmacien.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

· Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 7 jours.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que CICATRYL, pommade en sachet-dose et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser CICATRYL, pommade en sachet-dose ?

3. Comment utiliser CICATRYL, pommade en sachet-dose ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver CICATRYL, pommade en sachet-dose ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE CICATRYL, pommade en sachet-dose ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  <

Classe pharmacothérapeutique - MEDICAMENTS DERMATOLOGIQUES - EMOLLIENTS ET PROTECTEURS - code ATC : D02AX

CICATRYL contient les substances actives suivantes : allantoïne, guaïazulène, para-chlorométacresol et acétate d’alpha-tocophérol.

La pommade CICATRYL est utilisée pour le traitement symptomatique local des plaies et brûlures superficielles non infectées peu étendues.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 7 jours.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER CICATRYL, pommade en sachet-dose ?  <

N’utilisez jamais CICATRYL, pommade en sachet-dose :

· Si vous êtes allergique aux substances actives ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

Avertissements et précautions

Ne pas appliquer sur lésion ulcérée ou suintante.

Avant d'appliquer Cicatryl :

- Nettoyer la plaie à l’eau ou au sérum physiologique.

- Refroidir la brûlure à l’eau ou au sérum physiologique.

Ne pas avaler.

Comme il est d'usage pour toute plaie, un nettoyage préalable est conseillé.

Ne pas appliquer près des yeux.

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser CICATRYL.

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et CICATRYL, pommade en sachet-dose

Informez votre médecin ou pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament.

CICATRYL, pommade en sachet-dose avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

Grossesse

CICATRYL, pommade en sachet-dose n’est pas recommandé durant la grossesse ou chez la femme en âge de procréer qui n'utilisent pas de méthode contraceptive.

Allaitement

CICATRYL, pommade en sachet-dose doit être utilisé avec prudence pendant l'allaitement et ne doit pas être appliqué sur les seins. Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant d'utiliser ce médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

CICATRYL, pommade en sachet-dose contient du parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), du parahydroxybenzoate de propyle (E 216) et de l’alcool cétostéarylique.

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle (E 218) et du parahydroxybenzoate de propyle (E 216) et peut provoquer des réactions allergiques.

Ces réactions allergiques sont décrites dans le paragraphe «Quels sont les effets indésirables éventuels».

Ce médicament contient de l’alcool cétostéarylique et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple dermatite de contact).

3. COMMENT UTILISER CICATRYL, pommade en sachet-dose ?  <

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Voie cutanée

Arès s'être lavé les mains, appliquer une couche de Cicatryl sur la région de la peau concernée et la faire pénétrer par léger massage du bout des doigts.

1 à 2 applications par jour

La durée de traitement ne doit pas dépasser 7 jours. Au-delà, un avis médical est nécessaire.

Si vous avez utilisé plus de CICATRYL, pommade en sachet-dose que vous n’auriez dû

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser CICATRYL, pommade en sachet-dose

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser CICATRYL, pommade en sachet-dose

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  <

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir selon une fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

· un eczéma de contact.

· une réaction allergique : démangeaisons, rougeurs cutanées et/ou brusque gonflement du visage et du cou. Si ces réactions surviennent, vous devez arrêter le traitement et consulter rapidement un médecin.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER CICATRYL, pommade en sachet-dose ?  <

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur le conditionnement extérieur après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  <

Ce que contient CICATRYL, pommade en sachet-dose  <

· Les substances actives sont :

Allantoïne ...................................................................................................................... 1.000 g

Guaïazulène ................................................................................................................... 0.007 g

Para-chlorométacrésol ................................................................................................... 0.120 g

Acétate d'alpha-tocophérol ............................................................................................ 0.010 g

Pour 100 g de pommade.

· Les autres composants sont :

Parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), parahydroxybenzoate de propyle (E 216), paraffine liquide légère, vaseline officinale, mélange d'alcool cétostéarylique (90 pour cent) et de cétyl stéaryl sulfate sodique (10 pour cent), mélange d'alcool cétostéarylique (70 pour cent) de cétyl stéaryl sulfate sodique (10 pour cent) et d'acide gras éthoxylé d'origine organique (20 pour cent), monostéarate de glycérol, macrogol glycol 400, sorbitol (solution à 70 pour cent), eau purifiée.

Qu’est-ce que CICATRYL, pommade en sachet-dose et contenu de l’emballage extérieur  <

Ce médicament se présente sous forme de pommade homogène et lisse, de couleur bleue.

Boîte de 14, 16, 18 ou 20 sachets de 1 g.

Boîte de 1, 12, 14, 18, 24, 28 ou 140 sachets de 2 g.

Boîte de 6 sachets de 2 g + 10 sachets de 1 g.

Boîte de 8 sachets de 2 g + 8 sachets de 1 g.

Boîte de 3 sachets de 4 g + 14 sachets de 2 g.

Boîte de 2 sachets de 4 g + 10 sachets de 2 g.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  <

PIERRE FABRE MEDICAMENT

45 PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  <

PIERRE FABRE MEDICAMENT

45 PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE

Fabricant  <

PIERRE FABRE MEDICAMENT PRODUCTION

SITE PROGIPHARM

RUE DU LYCEE

45500 GIEN

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  <

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  <

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

{MM/AAAA}

Autres  <

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Conseils d’éducation sanitaire

"Que faire en cas de plaie ou brûlure superficielle non infectée peu étendue" :

La gravité d’une plaie/brûlure dépend de sa profondeur, de son étendue et de sa localisation.

· une plaie profonde nécessite souvent une suture, donc un recours médical dans les 6 heures environ.

· une plaie du visage, des mains ou des organes génitaux peut entraîner des marques inesthétiques ou des séquelles gênantes.

· Une brûlure est la destruction de la peau par une agression le plus souvent thermique : par contact avec une source de chaleur importante (flammes, braises, fer chaud, liquide ou vapeur brûlants...), par rayonnement ultra-violet (coup de soleil) ou ionisant (effet indésirable lors d'une radiothérapie), plus rarement due à une agression électrique, une explosion, une déflagration ou une exposition chimique (acides, solvants...).

· Hormis la peau, la plus souvent touchée, les muqueuses digestives (bouche, œsophage, estomac) peuvent également être le siège de brûlures graves.

· Seule une plaie/brûlure superficielle non infectée peu étendue peut être soignée sans l’avis du médecin ou du pharmacien :

Avant de soigner une plaie/brûlure, lavez-vous les mains à l’eau et au savon.

Nettoyer la plaie avec de l’eau à température ambiante (ou un robinet d’eau tiède). Évitez l’eau froide, qui ralentit la circulation sanguine et peut retarder la cicatrisation. Vous pouvez aussi nettoyer la plaie avec du sérum physiologique.

En cas de brûlure, procéder à un refroidissement immédiat des lésions par ruissellement d'eau à 15°C (eau froide du robinet), à 15 cm de la brûlure, pendant environ 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse car le froid calme la douleur et stoppe la progression de la brûlure.

Il est conseillé de consulter rapidement un médecin voire de se rendre dans un service médical d’urgence si :

· la plaie/brûlure est profonde ou si elle est étendue,

· la plaie saigne abondamment avec un saignement ne pouvant être arrêté,

· la brûlure touche un nourrisson, un enfant,

· la plaie/brûlure est localisée dans une zone sensible : crâne, visage ou cou, organes génitaux, yeux,...

· la plaie a été provoquée par une morsure de chien ou d’un autre animal,

· la brûlure est électrique ou chimique,

· la plaie/brûlure s’accompagne d’une douleur importante et persistante,

· des signes d’infection apparaissent (rougeur, douleur, suintement d’un liquide jaunâtre ou verdâtre, apparition d’une fièvre supérieure à 38,5 °C)

· Toute plaie/brûlure nécessite de vérifier que votre vaccination antitétanique est à jour